Alimentation Marketing et Termes Légaux

Alimentation Marketing et Termes Légaux

En matière de produits alimentaires faire ses emplettes conduit souvent à nous faire « Prendre des vessies pour de lanternes » ou à accepter pour argent comptant des balivernes.

La ligne tenue qui sépare les termes de marketing des termes légalement règlementés nécessite, pour savoir de quel côté nous nous trouvons, un GPS qui n’a pas encore été inventé.

De nombreuses mentions prêtent à confusion, ainsi ‘Produit du terroir’ bénéficie d’une connotation de ruralité, de petites industries, du fait main, le tout renforcé par des images d’Épinal… La réalité par Example pour le fromage moulé à la louche au lait cru est tout autre, il faut produire des dizaines de milliers de fromage/jour pour être rentable, désolé de briser votre rêve !

Fabriqué en France, signifie d’être assemblé en France à partir de produits dont l’origine n’est pas nécessairement astreinte dans le cadre des règlements qui régissent notre alimentation à être Française.

Cuisiné en France appel à se questionner sur le contenu (Voir Fabriqué en France)

Origine France Garantie, Viandes de France, Produit de l’Année, Saveur de l’Année, Contrat Qualité sont des labels décernés par des jury ou même auto-proclamés et sans contrôle de suivi.

Médaille de Concours Agricole N’a de réelle valeur que si estampillée d’un label d’un signe de qualité comme le Label rouge ou AOC.

Origine & Qualité, ­Engagement Qualité et Approuvé Conso Responsable ou encore Filière Qualité sont des créations des grandes enseignes sans valeur légale.

Sans Colorant ni Conservateur Juste un argument de marketing pour faire croire a l’engagement du fabriquant qui en fait ne fait que se conformer à la loi en vigueur.

Ajoutons a cette liste non exhaustive le sublime « Fait Maison » ou « Maison »

Qui a permis avant un recadrage légal à certains restaurateurs de sortir de leur ‘piano’

Du ‘fait maison’ directement livré, prêt à être réchauffé, par un fournisseur.

(Note, Piano : Un terme du jargon professionnel des chefs pour désigner un fourneau.

Dans mes recherches, souriez, j’ai trouvé un commentaire qui donnait pour origine du terme ‘Parce que on y fait dorer la sole, do re la sol !’)

A compter du 15 juillet 2014, la mention « fait maison » doit apparaître pour tous les plats cuisinés entièrement sur place à partir de produits bruts/crus sur les cartes des restaurants et traiteurs. Cette mention est obligatoire pour tous les professionnels du secteur. (Source : https://www.economie.gouv.fr/restauration-mention-fait-maison-entre-en-vigueur-15-juillet-2014 )

De plus grande confiance

Le Bio :

LA CONVERSION

Avant de pouvoir être certifié bio, une période de conversion est nécessaire, elle assure une période de transition pendant laquelle le cahier des charges est respecté mais les produits ne peuvent pas encore être commercialisés sous le logo AB.

LES RÈGLES DE PRODUCTIONS VÉGÉTALES BIO

Sont basée sur l’amélioration constante de la fertilité et de l’activité biologique des sols et privilégie l’apport d’amendements organiques. L’utilisation de produits chimiques de synthèse est interdite.

LES RÈGLES DE PRODUCTION EN ÉLEVAGE BIO

L’élevage bio doit tenir compte des deux grands principes de la bio qui sont le lien au sol et le respect du bien-être animal. Les animaux, nourris avec des aliments naturels, sains et variés. L’efficacité économique de l’élevage repose très fortement sur ses possibilités d’autonomie alimentaire.

Source des 3 paragraphes sur le Bio :

http://www.fnab.org/nos-actions/reglementation/13-la-reglementation-de-la-bio-bref-resume

https://www.produire-bio.fr/cest-quoi-la-bio/le-cahier-des-charges/

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes règlemente le Bio. Il s’agit de produits issus du mode de production biologique et certifiés par un organisme de contrôle agréé

Rechercher donc les labels Nature et Progrès, Bio Partenaire ou encore Demeter

Pur

Le terme s’applique certains produits comme « pur porc ». Il ne peut contenir qu’un ingrédient principal. Attention Pur n’implique pas, de facto, une garantie de qualité.

Campagne, Fermier ou Paysan

Il ne s’agit pas là d’une création du marketing, ces termes certifient la caractéristique fermière des produits.

Par exemple un fromage est fermier quand il est « fabriqué traditionnellement » par un producteur agricole qui n’utilise que son propre lait provenant de sa propre exploitation, selon la DGCCRF ( La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes)

Artisanal

Tel une Andouille Béarnaise avec un étiquetage stipulant « à l’ancienne » et « artisanale » L’artisan producteur (Non industriel) doit être inscrit au registre des métiers.

À l’ancienne, traditionnel

Un produit peut être appelée « à l’ancienne » ou « traditionnel » lorsque fabriqué selon des usages anciens répertoriés et sans additif. Le sigle européen « STG (Spécialité traditionnelle garantie) » assure une fabrication considérée comme traditionnelle.

Mais cependant ne garantit pas le lieu de production.

Naturel

Désigne un produit dans son état naturel. Exemple du thon ou certaines conserves de sardines. Les ingrédients seront donc thon ou sardines, eau et sel.

Du Terroir

La DGCCRF recommande de privilégier un produit composé de matière première issu de fabrication traditionnelle, et utilisant des produits provenant de l’exploitation et réservées à une aire géographique définie.

Pour votre tranquillité d’acheteur/consommateur il suffit de mémoriser les mentions légales définies ci-dessus, le nombre de celles-ci est minime, les ressources créatives du marketing semblent, elles, être sans limite.

 

Laisser un commentaire