Roquefort et figues façon Tiramisu

 

Roquefort et figues façon tiramisu

Ce n’est pas un tiramisu traditionnel, en effet il n’y pas d’œufs crus dans cette recette. Je ne suis partisan d’utiliser, à titre professionnel des œuf crus. (pour 4 à 6 personnes) Ce hors d’œuvre est à préparer la veille pour avoir le temps de se solidifier. Son origine (dans sa version classique), comme pour beaucoup d’autres mets est difficile à retracer. Le nom évoque une capacité d’adjuvant d’état moral ou physique Il est évident qu’il nous vient d’Italie, mais si nous tenons pour acquis ce fait, la suite est sujette à caution. Version « Historique ? » Il aurait pu être créé en Toscane vers 1570 en l’honneur de Cosme III de Médicis. Une autre version (basée sur le bon sens) conte que son origine serai liée au besoin de ne pas gaspiller les restes de café. Qui croire ? France 2 se crédite d’en avoir retrouvé la recette originale qui ne daterai que de 1971 et serai le fruit du travail d’un certain Carlo Campeol.
Type de plat Entree
Cuisine USA
Temps de préparation 45 minutes
Temps de cuisson 15 minutes
Temps total 1 heure
Portions 4

Ingrédients

  • 200 g Roquefort de chez…
  • 150 g mascarpone
  • 6 figues sèches mais pas trop sèche
  • 3 pincées de Paprika
  • Ou une fine mirepoix de tomates séchées
  • 20 cl Jurançon moelleux de chez…
  • 80 g sucre de canne roux
  • Du film alimentaire
  • Un plaque/moules pour petits gâteaux façon muffins
  • 160 g Foie gras
  • 4 tranche Brioche ou pain toaste au beurre

Instructions

  1. Le jour précédant, faire un sirop en réduisant de 50% le Jurançon et le sucre amenés à une lente ébullition. Attention le Jurançon peut s’enflammer, pas de panique c’est fréquent et attendu, il s’éteindra rapidement seul.
  2. Tailler en fines tranches les figues et faire mariner a couvert 24 H dans le sirop.
  3. le lendemain, laisser a la température ambiante (2 H) le roquefort pour le ramollir,
  4. Puis y incorporer a l’aide d’une fourchette le mascarpone, pour en faire une pate assez lisse.
  5. Expérimenter avec plus ou moins de 50/50 (roquefort/mascarpone) pour achever la balance de gout qui vous conviendras personnellement.
  6. Montage :
  7. Poser le film sur le moule, commencer par le rang du milieu
  8. (Le film devra être beaucoup plus grand que le moule pour accommoder tous les trous)
  9. Pousser pour descendre le film au fond de chaque trou, en commençant par le rang du milieu, avec un objet qui peut s’inscrire dans les alvéoles.
  10. Commencer par le rang du milieu, disposer, en éventail sur le fond trois fines tranches de figues, avec une poche à douille de pâtisserie jetable, emplir le moule à mi-hauteur du mélange de roquefort-mascarpone, patience, le film aura tendance à suivre la poche quand elle se retire, mon conseil, embaucher l’assistance d’une autre paire de main pour maintenir le film au fond.

  11. Ajouter une fine couche de tranches de figues, bien les insérer dans la mixture avec un doigt passé à l’eau tiède
  12. Couvrir avec la poche du mélange et bien lisser toujours avec le même doigt passé à l’eau tiède.
  13. Couvrir et placer au réfrigérateur de 12 à 24 H
  14. Placer, par exemple, une planche à découper sur le moule et retourner le tout à l’envers pour démouler les tiramisus.
  15. Pour servir, lisser le dessus avec la lame d’un couteau passé a l’eau chaude.
  16. Dresser sur brioche et foie gras, disposer sur un plat de service, ou en assiette individuelle, j’aimerai que quelques petites fleurs de couleur complémentaires, des violettes ? fassent la décoration.

Laisser un commentaire