Origines de la mayonnaise

Origines de la mayonnaise

Toute personne prétendant savoir d’où provient le nom de Mayonnaise est soit en mode de rêve éveillé ou d’affabulation. La raison en est que nul ne semble détenir la vérité preuves à l’appui. La version que je suggère a le mérite de se baser sur le vieux Français et, et de me plaire…

Sa date de création n’est pas connue, hormis que sa première ébauche remonte probablement a quelques centaines d’années.

Origine du nom :

Créée en 1756 après la bataille de Port-Mahon, Mahon évoluât alors en Mahonnaise puis en Mayonnaise.

Ou de par le nom de la ville de Bayonne pour aboutir à Bayonnaise et devenir mayonnaise.

Ou nous pourrions être d’accord avec précurseur de la cuisine bourgeoise et classique Antonin Carême qui a lié son origine à l’ancien verbe français « Magner ou Manier» ainsi une magnunaise semble possible.

Néanmoins, la solution la plus probable se rapporte à « Moyeu » (Le centre de l’œuf, vieux français pour désigner le jaune d’œuf), d’où le nom Moyeunaise conduisant à la Mayonnaise dans sa forme finale. CQFD.

Classification de la Mayonnaise : Sauce émulsifiée. Sous classe : Emulsification à froid.

Parmi les sauces classées dans les émulsifications à froid figurent : Mayonnaise, Cocktail et Vinaigrette (une émulsion froide dite instable)

Continuons par l’autre groupe de sauce émulsifiée majeure : Les émulsifications à chaud (Ces types d’émulsification ont tendance à être stables)

La sauce hollandaise se présente d’abord à l’esprit avec quelques variations thématiques : Mousseline, Moutarde, et Béarnaise qui elle présente de nombreuses variantes telles que :

Choron fait avec addition de purée de tomates.

Foyot fait avec addition de glace de veau.

Paloise, exceptionnelle avec de l’agneau, utilisant de la menthe fraîche au lieu de l’estragon.

Bavaroise, plus difficile à réussir, contient des queues d’écrevisses hachées et du raifort.

Laisser un commentaire